Citations-ses.net » psychologie » Biais cognitifs : qu’est-ce que c’est ?

Biais cognitifs : qu’est-ce que c’est ?

Vous vous intéressez à la psychologie sociale et vous cherchez des exemples de biais cognitifs ? Vous vous demandez pourquoi certaines personnes ont tendance à prendre des décisions irrationnelles et vous cherchez un moyen de comprendre leur raisonnement ?

Nous allons vous donner la liste des biais cognitifs qui existe en format PDF sur notre page !

Un biais cognitif est en fait une déviation de la pensée et du jugement logique. Cela pousse une personne à agir inconsciemment contre la logique et à faire les mauvais choix sans s’en rendre compte. La plupart du temps, cela se perçoit lorsqu’on prend des décisions financières anormales, car cela se répercute très vite sur notre porte monnaie, voire même sur l’économie de toute une région lorsqu’il s’agit d’un haut placé.

De ce fait et à cause des conséquences négatives de ces biais, de nombreuses méthodes ont été inventées pour les réduire et il existe même des codex des biais cognitifs en Europe actuellement.

Quels sont les principaux biais cognitifs ?

Il existe une très longue liste de biais cognitifs différents et ceux-ci peuvent se manifester par des paradoxes dans la perception, l’interprétation ou même l’évaluation d’une situation précise. Les principaux biais cognitifs les plus étudiés sont les suivants :

  • Les biais mnésiques : concernent la mémoire. En effet, une personne peut avoir une pensée qui se dévie directement vers un événement récent plutôt qu’à un autre qui est plus ancien. De la même manière, un effet de simple exposition peut se produire et cela signifie que plus un événement est ancien, plus la pensée peut être déviée vers lui en ayant une perception plus positive de celui-ci.
  • Les biais de jugement : ils peuvent être de plusieurs types, favorisant le plus souvent de fausses idées lorsque la fréquence de celles-ci augmente. D’ailleurs, les préjugés sont également considérés comme des biais de jugement car ceux-ci peuvent être dus simplement à l’appartenance d’une personne à une religion, une population ou même une famille particulière.
  • Les biais de raisonnement : certaines personnes ont tendance à préférer des éléments qui affirment une hypothèse plutôt que ceux qui l’infirment, il s’agit d’un biais de confirmation des hypothèses. De la même manière, d’autres personnes peuvent directement opter pour l’élément qui nie un fait ou même éviter de creuser plus loin pour comprendre et se contenter de la première information qui est disponible devant elles.

Qu’est-ce qu’un biais lié à la personnalité ?

Certains biais cognitifs peuvent être directement corrélés à la personnalité des gens. Ceux ne sont ni des biais mnésiques, ni des biais de raisonnement, mais ils sont tout simplement liés à la culture et aux habitudes de la personne. Par exemple, on peut avoir un biais d’optimisme exagéré, voire irréaliste lorsqu’une personne pense qu’elle est moins susceptible de vivre les malheurs des autres.

Citations et articles divers :